Centre Chiropractic de la Colonne Vertébrale - Paris

Soins - SUBLUXATION VERTEBRALE

SUBLUXATION VERTEBRALE

Dans ce chapitre nous examinerons le lien étroit qui unit la colonne vertébrale et le système nerveux. Le système nerveux contrôle et coordonne le bon fonctionnement de toutes les cellules, organes et systèmes du corps humain.

Prendre soin de sa colonne revient donc à prendre soin de son système nerveux, et à favoriser ainsi le fonctionnement optimal de tout l'organisme.

La colonne vertébrale n'est pas seulement un support pour le corps humain. Son rôle est aussi de protéger le système nerveux. Elle contient en effet la délicate moelle épinière, qui achemine l'information nerveuse depuis le cerveau jusqu'aux organes (par le biais des racines nerveuses émergeant des trous de conjugaison vertébraux).

Lire la suite ...

La colonne est une structure d'une grande flexibilité, assurant au corps sa mobilité. Mais lorsqu'une ou plusieurs vertèbres dévient de leur position normale, des irritations peuvent se produire au niveau des racines nerveuses et de la moelle épinière. Le système nerveux contrôlant toutes les fonctions du corps, ces irritations peuvent aller jusqu'à provoquer des dysfonctions au sein de l'organisme.

Ces dysfonctions peuvent se manifester de manières diverses: douleur aiguë, douleur chronique, voire perturbations des fonctions d'un ou plusieurs organes.

Ces problèmes restent souvent longtemps silencieux, ne donnant lieu à aucun type de douleur ou de gêne dans la zone vertébrale affectée.

En langage chiropratic, ces problèmes biomécaniques (déviations vertébrales) sont dénommés subluxations vertébrales.

Les subluxations peuvent être dues à plusieurs facteurs:

  • Mauvaises postures
  • Exercice physique mal réalisé
  • Chutes
  • Accidents
  • Grossesse ou accouchement difficile pour la mère
  • Naissance traumatisante pour le bébé : par exemple, emploi de forceps

De plus, la mobilité vertébrale se perd généralement avec l'âge et cause des subluxations.

La mission du docteur en Chiropractic est de localiser et de corriger les subluxations vertébrales afin de permettre à la colonne de retrouver son entière mobilité et aux nerfs leur fonctionnement normal.

Fermer

La Correction vertébrale
Combattre la dégénérescence causée par la subluxation

Le but de la Chiropractic est de freiner, et dans certains cas d'enrayer, le processus de dégénérescence vertébrale causé par les subluxations.

Ce processus provoque d'abord une perte de mobilité de la colonne, avant d'entraîner une dégénérescence osseuse semblable à celle due au vieillissement.

En d'autres termes, les subluxations sont responsables du vieillissement prématuré de votre colonne.
Quelle que soit la cause du processus dégénératif (une subluxation ou l'âge), consulter votre docteur en Chiropractic permettra à votre colonne de retrouver une nouvelle jeunesse.

Lire la suite ...

Conséquences possibles d'une subluxation non traitée

  • Vieillissement prématuré de la colonne vertébrale.
  • Augmentation de la dégénérescence et de la mauvaise posture de la colonne, accompagnée de symptômes répétés, de plus en plus graves et fréquents.
  • Augmentation croissante de la déviation de la colonne.
  • Perte graduelle de la mobilité de la colonne à mesure de l'accroissement de la dégénérescence.
  • Altération musculo-squelettique pouvant causer divers symptômes.
  • Perturbations du système nerveux périphérique: troubles de la sensibilité et de la motricité.
  • Possibles répercussions organiques (voir le schéma de la relation entre système nerveux et organes à la page suivante).

NB: ne comptez pas sur la douleur pour jouer le rôle de signal d'alarme. Son apparition est souvent très tardive.

Fermer

La Correction vertébrale en chiropractic
DOULEUR LOMBAIRE - chiropractic

DOULEUR LOMBAIRE

La Chiropractic, à la différence des Solutions traditionnelles, ne se contente pas de soulager la douleur. Elle recherche et traite l'origine du problème, afin d'éviter que celui-ci ne resurgisse et n'empire.

Pourquoi la douleur ?

Il faut être reconnaissant envers la douleur. Sa fonction première, contrairement aux apparences, n'est pas de vous gâcher la vie, mais au contraire de vous protéger. Telle un signal d'alarme, elle vous avertit que quelque chose d'anormal est en train de se produire dans votre organisme.

Lire la suite ...

Si les détecteurs de fumée se mettaient à sonner chez vous, il ne vous viendrait pas à l'esprit de les débrancher ; au contraire vous rechercheriez la source du feu pour l'éteindre.
C'est pourtant à peu de choses près ce que l'on fait lorsqu'on masque la douleur à coup de médicaments. La Chiropractic, elle, à la différence des solutions traditionnelles, recherche et traite l'origine du mal afin qu'il ne se reproduise pas.

La douleur lombaire

La douleur lombaire, ou lombalgie, est un mal universel. On estime que 80% de la population en souffre à un moment ou un autre de sa vie.

Quand le dos est « bloqué » – et qu'on ne peut plus se redresser –, on parle de lombalgie aiguë, un trouble connu familièrement sous le nom de lumbago.

La douleur est associée à de fortes contractures musculaires qui limitent la mobilité. Elle peut être déclenchée par l'effort physique, de mauvaises habitudes posturales ou un excès de poids, bien qu'elle se produise fréquemment sans circonstances particulières.

Votre docteur en Chiropractic soulagera votre douleur tout en s'attaquant à la cause du problème.

Quand la gêne se prolonge durant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, on parle de lombalgie chronique.
Celle-ci signale souvent l'existence d'un problème vertébral ou discal sous-jacent.

Pour le vérifier, il est souhaitable de se faire examiner par un docteur en Chiropractic au plus tôt.

La sciatique

Il s'agit d'une douleur irradiée, située le long de l’axe fesse-jambe. Provoquée par une irritation du nerf sciatique, cette douleur est souvent associée à une hernie discale, ce que votre docteur en Chiropractic se chargera de déterminer.

La hernie discale

Elle se produit lorsqu'un disque, écrasé entre deux vertèbres, sort de sa position d'origine et comprime soit la racine nerveuse, soit la moelle épinière, donnant lieu à des lésions neurologiques.

Ses conséquences peuvent être la douleur, une altération de la sensibilité, ou même des difficultés pour se déplacer.

Pourquoi les traitements conventionnels sont-ils insuffisants ?

Les anti-inflammatoires et les relaxants musculaires, comme tout médicament, entraînent de nombreux effets secondaires.

Par exemple les anti-inflammatoires provoquent des ulcères, des problèmes gastriques et des hémorragies digestives. Ils doivent être évités par les personnes âgées et les femmes enceintes.

Ces médicaments ne font que dissimuler la douleur (ils débranchent l'alarme), sans résoudre sa cause première (sans maîtriser l'incendie). Idéalement, leur prise ne devrait jamais durer au-delà de quelques jours, le temps de diagnostiquer l'origine du problème.
Cependant l'automédication est fréquente et nombreux sont ceux qui utilisent ces produits de façon continue, sans avoir conscience des graves complications qu'ils peuvent entraîner.

Dans le cas de la hernie discale, la solution recommandée le plus souvent est la chirurgie : nucléotomie, laminectomie, microchirurgie, etc.
Pourtant, toute intervention chirurgicale présentant des risques, celle-ci ne devrait constituer qu'un dernier recours. De plus, la médecine elle-même reconnaît que jusqu'à 40% de ces interventions échouent. De plus en plus de médecins considèrent que ce type d'opération devrait être réservé à des cas bien précis, et uniquement après l'échec d'autres formes de traitement.

Il sera toujours temps d'opérer, alors qu'une fois l'intervention chirurgicale réalisée, il ne sera plus possible de revenir en arrière. Étant donné ses excellents résultats, la Chiropractic devrait toujours être constituer le choix thérapeutique prioritaire.

Outre des risques qu’elles comportent, les interventions chirurgicales pour la hernie discale se soldent fréquemment par un échec.

La solution Chiropractic

Contrairement aux solutions traditionnelles, la Chiropractic ne se contente pas de soulager la douleur. Elle recherche et traite l'origine du problème, afin d'éviter que celui-ci ne resurgisse et n'empire.

Les ajustements chiropratic corrigent les déviations vertébrales responsables de la douleur et renforcent la santé de la colonne d'une manière naturelle, sans avoir recours à la chirurgie ou aux médicaments, et par conséquent, sans effets secondaires et sans dangers.

Un autre bénéfice de la Chiropractic est qu'en traitant le problème lombaire, c'est toute la colonne vertébrale qui se trouve rééquilibrée. Par conséquent le système nerveux fonctionne mieux, ce qui se répercute favorablement sur l'organisme dans sa totalité.

Fermer

Douleurs de cervicales, d'épaule et de bras

Les douleurs de cervicales, d'épaule et de bras peuvent être le résultat d'un coup, d'un accident ou du froissement d'un muscle, occasionné par exemple après avoir soulevé une charge trop lourde ou après avoir trop forcé lors de la pratique d'un sport. Cependant, de nombreuses douleurs situées au niveau du coup, des épaules et des bras proviennent des cervicales.

Les cervicales : coupables de la douleur

Les cervicales sont très vulnérables : il s'agit en effet de la zone la plus fragile de la colonne vertébrale. Leur fonction est de soutenir la tête -qui pèse entre 4 et 8 kilos, comme une boule de bowling - tout en assurant sa rotation.

Lire la suite ...

Entre chaque paire de cervicales émergent des nerfs qui passent tout d'abord par l'épaule, avant de descendre le long du bras jusqu'aux doigts.
Par conséquent, tout déplacement cervical est à même de provoquer des douleurs, voire une incapacité fonctionnelle dans l'une ou plusieurs de ces régions.

De nombreux facteurs contribuent à malmener les cervicales : les mauvaises positions adoptées au travail (comme par exemple pencher la tête en avant quand on travaille devant l'ordinateur ; coincer le téléphone entre l'oreille et l'épaule lorsque les mains sont occupées), les mauvaises postures lors du sommeil, les accidents de la route, etc.

A cause de ce cumul de pressions, une grande partie de la population finit par perdre la courbe normale du cou. Ce processus, connu sous le nom de rectitude cervicale, se traduit par l'apparition d'irritations nerveuses, de douleurs situées au niveau du cou, des épaules, des bras, ou même d'arthrose cervicale.

"Les douleurs situées au niveau du cou, des épaules et des bras sont dans leur grande majorité liées à des problèmes de cervicales".

Douleur de cervicales

Bien souvent ces douleurs sont dues au fait que les muscles du cou travaillent à plein régime pour tenter de récupérer la courbe normale des vertèbres cervicales. Le résultat : de fortes contractures musculaires pouvant aller jusqu'à entraîner des maux de tête.
Les massages ne les soulagent que de façon temporaire, sans s'attaquer à la véritable cause du problème.
En revanche, le docteur en Chiropractic, en corrigeant le mauvais alignement vertébral, traitera à la fois la douleur et l'origine même du mal.

Douleur d'épaule

Divers troubles, comme par exemple la tendinite, la capsulite ou l'épaule gelée, sont causés par l'inflammation de cette articulation.

Avant d'en venir aux infiltrations ou à l'opération, il est bon de consulter un docteur en Chiropractic : dans la grande majorité des cas, ce que l'on prend pour une inflammation n'est en fait qu'une simple douleur irradiée, provenant d'une irritation nerveuse localisée dans la zone cervicale.

Douleur de bras

L'affection la plus redoutée, appelée névralgie cervico-brachiale, est une douleur fulgurante comme un coup de couteau. Elle débute souvent par une simple sensation de fourmillement ou de chaud et froid, et elle provient généralement d'une hernie discale dans la zone cervicale.
Comme pour toute autre hernie, avant d'en arriver à l'opération, il est bon de consulter un docteur en Chiropractic, car ce type de troubles répond généralement très bien à l'approche chiropratique.

Douleur de coude

Le mal de coude le plus connu, le tennis elbow, est une inflammation des tendons de cette articulation. Cependant, à moins d'être un grand tennisman, il est bien rare de souffrir d'un tel mal !
Dans la grande majorité des cas, il s'agit en fait d'un problème de compression du nerf au niveau cervical.

Douleur de poignet

Bien souvent, une sensation d'engourdissement dans le poignet est hâtivement interprétée comme un début de syndrome du canal carpien.
Fréquemment on s'empresse d'opérer, alors qu'en réalité il s'agit d'une névralgie cervico-brachiale naissante, dont l'origine est un problème cervical (voir Douleur de bras).
Or, dans un tel cas, l'opération implique le risque d'une fibrose, trouble pouvant lui-même entraîner par la suite un véritable syndrome du canal carpien !

Avant toute intervention, il est donc sage de faire examiner ses cervicales par un docteur en Chiropractic.

Un bilan complet et une série d'examens diagnostiques détermineront la cause de votre douleur.

La solution chiropractique

Afin de déterminer de manière précise quelles sont les causes de votre douleur, le docteur en Chiropractic vous soumettra à un bilan clinique complet ainsi qu'à une série d'examens diagnostiques (radio-graphies, analyses posturale numérique et thermographique).

Si, comme dans la grande majorité des cas, l'origine de votre problème est cervicale, le docteur en Chiropractic, au moyen d'un programme d'ajustements précis et indolores, rendra à vos cervicales leur position normale, résolvant ainsi l'irritation nerveuse à l'origine de la douleur.

Naturellement, si votre problème est d'une autre nature, le docteur en Chiropractic traitera la ou les zones affectées.

Dans tous les cas, sachez qu'il sera toujours bien assez temps d'opérer, et s'il faut un jour recourir à cette extrémité, le docteur en Chiropractic vous adressera au spécialiste le plus approprié.

Fermer

La Correction vertébrale en chiropractic
Maux de tête - chiropractic

Maux de tête

Les maux de tête ne doivent pas être masqués à l'aide de médicaments anti-douleur.

Consultez votre docteur en chiropractic afin de rechercher et de traiter l'origine du mal.

On estime qu'un quart de la population souffre de maux de tête de façon régulière. Malgré leur fréquence, ces douleurs ne doivent en aucun cas être prises à la légère. La douleur est toujours un signal d'alarme dont la fonction est de nous avertir que quelque chose ne va pas dans notre organisme. En effet, celle-ci peut déceler des problèmes plus graves tels que l'hypertension, un trouble visuel ou neurologique, ou même une tumeur cérébrale.

Lire la suite ...

Dans aucun cas il n'est judicieux de masquer la douleur avec des médicaments.

Au contraire, il faut faire appel à un spécialiste afin de pouvoir en découvrir la cause.
Votre docteur en Chiropractic écartera les maladies graves pouvant être à l'origine de la douleur – le cas échéant, il vous adressera au spécialiste approprié – et vous administrera un traitement à la fois rapide et efficace afin de résoudre votre problème avant que celui-ci ne s'aggrave.

Maux de tête tensionnels

Parmi les différents types de maux de tête les plus fréquents sont ceux causés par la tension musculaire. Ils sont souvent dus au fait que les cervicales perdent leur courbure naturelle, phénomène provoqué par une combinaison de facteurs : mauvaises postures (au travail, lors du sommeil), chutes, chocs, accidents, lésions telles que le coup du lapin, tension nerveuse, stress, etc.

Pour compenser cette rectification cervicale et maintenir la tête en position normale, les muscles du cou travaillent en sur-régime, entraînant des spasmes musculaires et de fortes contractures.

De plus ces problèmes de cervicales peuvent engendrer à long terme une usure vertébrale, pouvant provoquer par exemple de l’arthrose cervicale ou même une hernie discale.
Il est donc primordial de ne pas masquer les douleurs au moyen de médicaments anti-douleurs mais au contraire de traiter le problème à la racine.

Les migraines sont souvent dues à un trouble vertébral latent.

Migraines

Parmi les différents maux de tête la migraine est la plus douloureuse. Cette douleur lancinante, normalement localisée d'un seul côté de la tête, est souvent exacerbée par la lumière et fréquemment accompagnée de nausées et vomissements.

La migraine est due à la constriction des vaisseaux sanguins de la tête, leur dilatation postérieure provoquant la douleur.
Bien qu'il existe un terrain de prédisposition héréditaire, les migraines ne doivent jamais être considérées comme normales et doivent être dûment traitées.

Bien souvent on pense à tort que les migraines sont liées à des facteurs comme la menstruation, l'ingestion de certains aliments ou des problèmes de foie, alors qu'en réalité ces derniers ne font que révéler des problèmes sous-jacents.
Chez les personnes sujettes aux migraines, on retrouve fréquemment un trouble vertébral affectant la partie du système nerveux qui contrôle la fonction des vaisseaux sanguins.
Pour savoir si c'est votre cas, il est recommandé d'effectuer une révision chiropratic de votre colonne vertébrale.

Les médicaments ne font qu'insensibiliser la douleur sans chercher à résoudre l'origine du problème. Ils peuvent également entraîner de graves effets secondaires.

Les solutions traditionnelles

Les maux de têtes ont entraîné la mise sur le marché d'une multitude de médicaments dont la seule finalité est de masquer les symptômes de la douleur. Il s'agit d'agents puissants qui insensibilisent le système nerveux pour que la douleur ne se fasse pas ressentir.
Malgré leur commodité, ces produits ne résolvent jamais la cause réelle du mal. En outre, ils entraînent de nombreux effets secondaires dangereux pour la santé.
Les anti-inflammatoires par exemple provoquent des ulcères, des problèmes gastriques, des hémorragies digestives et leur prise doit être évitée chez les personnes âgées et les femmes enceintes. Les médicaments contre la migraine sont des produits très forts qui doivent être utilisés de manière ponctuelle et limitée et toujours sous contrôle médical. Ils peuvent par ailleurs entraîner de graves problèmes, en particulier quand ils sont pris simultanément à d'autres médicaments.

La solution chiropratic

La Chiropractic, thérapie naturelle, sûre et sans effets secondaires, offre une alternative efficace pour le traitement des maux de tête.

La Chiropractic ne traite pas seulement les symptômes mais aussi l'origine du problème.
Cette thérapie ne faisant pas appel aux médicaments, donc dénuée d'effets secondaires, offre une alternative sûre, efficace et naturelle pour traiter les maux de tête.

Pour les maux de tête tensionnels, le docteur en Chiropractic traitera la colonne dans le but de restituer aux cervicales une courbure et une amplitude de mouvements normales. Ceci permettra aux muscles de se relaxer, mettant ainsi fin aux spasmes douloureux.
Les migraines, elles, seront traitées en corrigeant le dysfonctionnement vertébral affectant la partie du système nerveux qui contrôle la dilatation et la constriction des vaisseaux sanguins de la tête.

Souvenez-vous qu'il n'est pas normal de souffrir de maux de tête.
Consultez votre docteur en Chiropractic afin qu'il puisse vous soigner ou vous adresser au spécialiste approprié.

Fermer

La Chiropractic et la grossesse

Grossesse saine, bébé sain.

La grossesse s'accompagne presque toujours de l'apparition ou de l'aggravation de problèmes de dos ou de sciatique. En prévision de l'accouchement l'organisme sécrète des hormones destinées à rendre les ligaments plus élastiques, ce qui, associé à la prise de poids, favorise les déplacements vertébraux et l'apparition de la douleur.

Les répercussions sur le fœtus sont nombreuses. Toute douleur ressentie par la mère ou toute altération de son système nerveux, sera directement transmise au bébé, représentant une menace directe pour sa santé.

Lire la suite ...

Du fait que la majorité des médicaments sont proscrits durant cette période, le recours à l'approche naturelle de la Chiropractic est donc recommandé.

Le traitement chiropractique permet également de créer un espace utérin plus ample, fournissant les conditions idéales à la croissance du fœtus. Ceci permet aussi de prévenir tout risque d'étranglement intra-utérin et d'éviter que l'accouchement ne finisse en césarienne.

Un accouchement plus facile et plus court

Le diamètre du canal pelvien (le conduit par lequel sort le bébé), peut se voir limité à cause d'un problème aussi commun qu'un déplacement vertébral, dû par exemple à une ancienne chute. En corrigeant ces troubles le docteur en Chiropractic obtient une ouverture pelvienne optimale, facilitant le passage du bébé.

Un autre facteur important est la position adoptée par le bébé juste avant l'accouchement. La Chiropractic dispose de techniques spécifiques pour que le bébé se présente dans la meilleure position possible.

En facilitant l'accouchement, la Chiropractic en réduit aussi la durée. Ceci écourte non seulement la souffrance de la mère mais aussi celle du bébé.

Maman et bébé en bonne santé

La maman
Après l'accouchement, le traitement chiropractique permet de rééquilibrer la colonne vertébrale et le pelvis de la jeune maman. Ceci va l'aider à retrouver rapidement sa ligne, diminuer le risque de dépression post-partum et surtout prévenir les problèmes de dos.

Il est indispensable de faire appel à son docteur en Chiropractic avant la fin de la phase de flexibilité ligamentaire (à peu près un mois après l'accouchement), c'est-à-dire avant que le corps ne se fige dans la « mauvaise » position de l'accouchement. Il s'agit de la dernière opportunité de profiter de cette extraordinaire flexibilité corporelle et d'obtenir des résultats thérapeutiques optimaux.

Le bébé
Après la naissance, le bébé doit être examiné par un docteur en Chiropractic (comme c’est le cas dans la plupart des pays industrialisés).

Tout accouchement, y compris le plus banal en apparence, implique un risque de traumatismes (particulièrement dans la zone cervicale), dont l'importance peut être majorée par l'utilisation de forceps ou de ventouses.

Les vomissements, les coliques, les pleurs inhabituels, le manque d'appétit, les otites, torticolis, reflux gastro-oesophagien, plagiocéphalie ou l'insomnie sont souvent liés à des problèmes cervicaux sous-jacents chez le nouveau-né. Tous ces troubles répondent très bien à l'approche chiropractique.

Une première année réussie

Pour la maman
Les jeunes mamans (mais également les jeunes papas! ), en plus de la fatigue accumulée par les nuits de sommeil interrompu, souffrent souvent de douleurs dans les omoplates. Le responsable : l'instinct de protection qui nous incite à courber le dos quand nous portons un bébé dans les bras. Le suivi chiropratique permettra de résoudre ces douleurs.

Pour le bébé
La première année constitue une étape décisive dans le développement de l'enfant. Sa colonne va grandir de 50% au cours de cette période, ce qui la rend très vulnérable. De plus, il faut savoir que sa tête sera énorme par rapport au reste de son corps. Ceci reviendrait pour un adulte à soutenir une tête pesant plus de 40 kg !

Nombreuses sont les erreurs que peuvent commettre les parents durant cette période et malheureusement, les bébés ne viennent pas avec un mode d'emploi ! On doit savoir par exemple qu'il faut éviter l'usage prématuré du déambulateur, celui-ci pouvant favoriser l'apparition d'une scoliose.

Votre docteur en Chiropractic sera à vos côtés pour vous guider et vous offrir les conseils nécessaires afin de vous permettre de vivre en toute sérénité cette délicate mais passionnante aventure.

Fermer

La Chiropractic et soins grossesse
Maux de tête - chiropractic

La Chiropractic et le soin de votre enfant

L'enfance, avec ses jeux, ses chutes et ses accidents, est une étape de la vie remplie de risques.
Bien que les enfants semblent parfois faits en caoutchouc, ils ne le sont pas !

En effet, tous les chocs, même les plus légers, peuvent entraîner des dommages sur la colonne vertébrale, menaçant la santé actuelle et future de votre enfant.

De récentes études ont démontré que 80% des problèmes de colonne chez l'adulte remontent à l'enfance.

A leur origine ces troubles passent souvent inaperçus car ils ne sont généralement pas accompagnés de douleur.

Lire la suite ...

Heureusement, de plus en plus de parents prennent conscience du fait que les révisions périodiques de la colonne sont aussi importantes que les examens dentaires, ophtalmologiques ou auriculaires pour la prévention des problèmes de santé. Pensez à faire dépister vos enfants.

Les traumatismes de l'enfance

L'accouchement est souvent pour l'enfant le premier traumatisme.
Même les naissances se déroulant à priori sans problèmes particuliers peuvent engendrer des dégâts sur la colonne. Les risques sont accrus lorsqu'il est fait appel aux forceps, ventouses, etc. De nos jours on observe de plus en plus de torticolis et de plagiocéphalie (déformation asymétrique du crâne souvent d'origine positionnelle) dès la naissance. Ces problématiques sont dûes à des positions préférentielles prises in utéro ou lors de l'accouchement.

Les enfants en première phase de croissance, de par leur activité intense, peuvent encaisser en un seul jour plus de chocs sur la colonne qu'un adulte au cours d'une année entière.

Durant la période scolaire s'ajoutent les risques liés à l'usage de bureaux et de chaises mal adaptés à la morphologie de l'enfant, aux cartables trop lourds, aux blessures entraînées par la pratique sportive, etc.

Répercussions sur la santé

A travers des pressions qu'ils exercent sur la colonne ces traumatismes créent des interférences sur le système nerveux (il faut rappeler que la colonne protège la fragile moelle épinière), mettant en danger la santé de l'enfant.

Voici quelques-uns des problèmes de santé liés à des dysfonctionnements de la colonne vertébrale ou du système nerveuxla Chiropractic :

  • problèmes de croissance
  • déformations de la colonne (scoliose, cyphose, etc.)
  • maux de tête et de dos
  • otites
  • asthme
  • allergies
  • énurésie nocturne
  • hyperactivité et problèmes d'apprentissage
  • torticolis
  • plagiocéphalie
  • sommeil difficile

La scoliose

Parmi les déformations de la colonne, la scoliose est la plus fréquente mais aussi la plus grave.
Cette tragique maladie, qui affecte l'enfant à la fois sur le plan physique et émotionnel, peut en arriver à affecter l'activité des poumons, du cœur et d'autres organes vitaux.

Malheureusement 90% des cas de scoliose sont diagnostiqués trop tardivement parce qu'il est presque impossible de les détecter à l’œil nu. Il est généralement trop tard pour la corriger entièrement même si la Chiropractic offre d'importantes perspectives d'amélioration.

L'importance d'une prévention adéquate est donc primordiale.

L'importance des révisions

Un examen confirmera si l'état de la colonne de l'enfant se trouve en conditions satisfaisantes pour garantir un développement et une croissance correctes. Si un quelconque problème est détecté, ce diagnostic précoce permettra de mettre en place un traitement rapide et efficace.

Quand dois-je faire examiner la colonne de mon enfant ?

Il est recommandé d'effectuer une révision tous les six mois en prévention, à chaque fois que l'enfant fait une chute ou reçoit un coup, ainsi que lorsque l'on observe l'un des symptômes suivants :

  • une hanche plus haute que l'autre
  • une épaule plus haute que l'autre
  • une jambe paraissant plus courte que l'autre
  • des omoplates saillantes
  • marcher les pieds tournés vers l'intérieur ou l'extérieur
  • douleurs articulaires
  • douleurs de croissance
  • dos voûté
  • chutes fréquentes
  • agitation ou hyperactivité

Rappelez-vous que la scoliose ne devient visible à l’œil nu que lorsqu'il est déjà trop tard pour la corriger. Donnez à votre enfant la chance de disposer d'une colonne saine toute sa vie.

La plupart des problèmes de dos chez l'adulte proviennent de l’enfance.

La Chiropractic est-elle adaptée aux enfants ?

Absolument. Cette thérapie naturelle, qui n'a pas recours aux médicaments ou à la chirurgie, est idéale pour les enfants. La Chiropractic dispose de techniques de soins adaptées à tous les âges, du nouveau-né de 3 jours à l'adolescent.

Fermer

Rester jeune grâce à la Chiropractic

Le passage des années n'est pas obligatoirement synonyme de détérioration physique. Les soins chiropratiques vous aideront à rester jeune tout au long de votre vie.

Le maintien de la flexibilité de la colonne est l'un des secrets de la conservation de la jeunesse. Il est important d'en prendre soin à l'aide de la Chiropractic.

On pense à tort que le fait de grossir, de s'affaiblir et de perdre sa flexibilité sont des conséquences inévitables du processus de vieillissement. Cependant, il s'avère que c'est notre vie sédentaire, et non l'âge en lui-même, qui est le principal responsable de la détérioration de la santé !

Lire la suite ...

Il existe donc des solutions pour rester jeune : prendre soin de son corps dès aujourd'hui vous aidera à rester actif et en bonne santé tout au long de votre vie. La Chiropractic, thérapie naturelle et sans effets secondaires, vous permettra de maintenir votre corps mobile, flexible et sans douleurs.

La colonne vertébrale : clé de la mobilité, donc de la jeunesse

Rester mobile, c'est rester jeune. Or la mobilité dépend en grande partie du bon état de la colonne vertébrale, mise à contribution dans l'immense majorité des mouvements du quotidien. La colonne vertébrale est l'élément clé du corps humain. Outre son rôle de charpente, c'est aussi elle qui confère au corps sa flexibilité au travers des 24 segments mobiles que sont les vertèbres. Cependant, plus les années passent, plus la mobilité de la colonne se voit menacée. En effet, les mauvaises habitudes posturales, les coups et les chutes provoquent des déplacement vertébraux. S'il ne sont pas corrigés à temps, ceux-ci peuvent entraîner l'apparition de la douloureuse arthrose, véritable oxydation, « rouille » articulaire.

Le manque de mobilité peut, à son tour, entraîner bien des problèmes De santé, notamment l'ostéoporose, un dangereux processus de fragilisation des os débouchant sur des fractures. L'un des moyens de prévention les plus efficaces de cette maladie étant la pratique d'exercice physique, on comprend l'intérêt du maintien de la mobilité dans le processus de conservation de la jeunesse.

Un système nerveux en bonne santé : un corps en bonne santé

La colonne vertébrale renferme la moelle épinière, élément central du système nerveux, au travers de laquelle circule l'information vitale depuis le cerveau jusqu'aux moindres parties du corps.

Les déplacements vertébraux, aussi appelés subluxations, perturbent la transmission de ce flux vital vers l'ensemble des cellules de l'organisme. Quand celui-ci est perturbé, les cellules ne reçoivent plus les messages nécessaires à leur bon fonctionnement et courent le risque de s'atrophier, dégénérer ou même mourir.

Imaginez un jardin. Si le tuyau d'arrosage est bouché, assoiffées, les plantes se flétrissent. De la même façon, si un nerf est obstrué, l'information vitale ne peut plus parvenir aux cellules, lesquelles finissent par s'affaiblir.

Les déséquilibres vertébraux entravent la bonne transmission de l'influx nerveux, perturbent le bon fonctionnement de l'organisme et accélèrent le processus de vieillissement.

En corrigeant les interférences nerveuses, la Chiropractic permet au corps de récupérer son fonctionnement maximal.

La Chiropractic influe ainsi de façon bénéfique sur toutes les fonctions de l'organisme, comme par exemple le système digestif, ou encore l'aspect de la peau. Au lieu de dépenser des fortunes en crème anti-vieillissement, mieux vaudrait se rappeler que la santé et la beauté de l'épiderme dépendent en grande partie de facteurs de régulation interne de l'organisme !

Les ajustements vertébraux prodigués par la Chiropractic favorisent, d'autre part, l'amélioration des défenses immunitaires. Aider le corps à se défendre par lui-même de façon naturelle est un choix très judicieux, surtout quand on sait que les « seniors » sont les plus grands consommateurs de médicaments, et sont les plus touchés par leurs effets secondaires.

Le docteur en chiropractic : votre « conseiller-jeunesse »

Pour rester jeune, il est donc important de se faire suivre par un docteur en Chiropractic. Ce spécialiste de la colonne vertébrale et du système nerveux saura dépister et traiter les déplacements vertébraux avant qu'ils ne perturbent la mobilité du corps et ne débouchent sur des douleurs ou autres problèmes de santé.
Le docteur en Chiropractic est habilité à vous fournir des conseils concernant la nutrition, les pro¬grammes d'exercices les plus appropriés, ainsi que les habitudes de vie favorisant le ralentissement du processus de vieillissement de l'organisme.

Les ajustements vertébraux prodigués par votre docteur en Chiropractic vous aideront à maintenir votre corps jeune et en bonne santé.

Allez voir votre docteur en Chiropractic : il n'est jamais trop tard pour commencer à se sentir plus jeune et en meilleur forme !

Les Personnes ayant recours à la Chiropractic conservent plus de flexibilité, une meilleure santé et la jeunesse tout au long de leur vie.

"la chiropractic apporte des années à votre vie et de la vie à vos années"

Fermer

Rester jeune grâce à la Chiropractic
Le stress et la dépression - chiropractic

Le stress et la dépression

Dans notre société au rythme de plus en plus accéléré, les sources de stress se multiplient : responsabilités professionnelles et personnelles, soucis familiaux et financiers, pollution, circulation, bruit, etc. Si l'on ajoute à cela une alimentation inadaptée et le manque d'exercice, on comprend pourquoi tant de gens développent des symptômes de stress chronique ou s'épuisent et sombrent dans la dépression.

Même s'il est impossible de ralentir le monde qui nous entoure, souffrir des méfaits du stress n'est pas une fatalité. Mieux notre biologie interne est réglée, plus notre capacité d'adaptation est importante. En équilibrant notre système nerveux, la Chiropractic dote l'organisme d'une capacité de résistance optimale face au stress.

Lire la suite ...

Face à notre rythme de vie actuelle, nombreux sont ceux qui développent des symptômes de stress chronique ou s'épuisent et sombrent dans la dépression.

Le stress et le système nerveux

Notre réponse biologique face au stress est gouvernée par notre système nerveux autonome, lui-même composé de deux branches antagonistes, dites « sympathique » et « parasympathique ».
La première joue un rôle d’« accélérateur » de l'organisme, tandis que la seconde agit comme un « frein ».

Face à la perception d'un danger, l' « accélérateur » nous prépare à une réaction physique immédiate : le cœur et la respiration s'accélèrent, la tension musculaire et la pression sanguine augmentent. Cette réponse physiologique, dite « de combat ou de fuite », fut essentielle à la survie de notre espèce à la préhistoire, nous permettant de chasser nos proies ou de fuir nos prédateurs.

Une fois la menace disparue, le « frein » prend la relève. La fréquence cardiaque diminue, le fonctionnement de l'organisme retourne à la normale.

La subluxation : cause de déséquilibre nerveux

Pour une adaptation efficace au stress, il est indispensable que ces deux branches du système nerveux l' « accélérateur » et le « frein » – fonctionnent de manière optimale afin de s'équilibrer parfaitement. Cependant, si une subluxation – une déviation vertébrale – crée une interférence dans le système nerveux, l'activité d'une des branches peut être perturbée.

Lorsque le « frein » fonctionne mal, l'organisme reste en état d'alarme constant.
On parle alors de stress chronique, avec les graves conséquences sur la santé qu'il comporte.
Si c'est l’« accélérateur » qui fonctionne mal, l'organisme perd sa capacité de réaction, pouvant entraîner des symptômes de dépression.

Un système nerveux équilibré est indispensable pour que l'organisme puisse s'adapter efficacement aux facteurs de stress environnants.

Le stress chronique : le tueur silencieux

On estime que 80% de l'ensemble des dépenses de santé publique sont destinées à des désordres liés au stress.

De récents travaux de recherche mettent en évidence que le stress chronique affecte tous les systèmes de l'organisme : Il peut entraîner par exemple tension musculaire, hypertension, maux de tête, ulcères, diarrhée, vomissements, constipation, etc.
Un stress prolongé peut accentuer des troubles tels que l'arthrite, la douleur et le diabète, ainsi qu'aggraver l'asthme, la bronchite et autres problèmes respiratoires.

Le stress chronique affaiblit également le système immunitaire, favorisant les rhumes, la grippe et autres infections.
On sait depuis peu que le stress est un facteur de risque des maladies cardio-vasculaires. Actuellement, la recherche s'intéresse au rôle du stress dans le processus de vieillissement ainsi que dans la genèse du cancer.

D'autre part le stress chronique peut favoriser la dépression, la lutte constante de l'organisme aboutissant à son épuisement.

Les solutions traditionnelles

Au lieu de résoudre le stress à son origine, la médecine conventionnelle se contente de masquer les symptômes à l'aide de médicaments.
Cependant les tranquillisants peuvent entraîner une dépendance, et les bêtas-bloquants peuvent mener à une multitude d'effets secondaires, y compris l'impuissance masculine.

Outre le problème de l'accoutumance, les médicaments contre la dépression modifient la perception de la réalité et masquent seulement le problème pendant la durée du traitement, sans le solutionner à long terme.

Les médicaments contre le stress et la dépression ne font que masquer les symptômes sans solutionner l'origine du problème.

De plus, ils présentent de dangereux effets secondaires.

La Chiropractic : une nouvelle arme contre le stress

La Chiropractic, thérapie naturelle ne faisant appel ni aux médicaments ni à la chirurgie, renforce la résistance de l'organisme face au stress.

En éliminant les interférences nerveuses le long de la colonne, le docteur en Chiropractic rétablit l'équilibre entre l' « accélérateur » et le « frein », dotant l'organisme d'une meilleure capacité d'adaptation à son environnement.

Pour vous prémunir des méfaits du stress, faites contrôler l'état de votre colonne et de votre système nerveux par un docteur en Chiropractic. Si votre problème requiert un bilan médical plus approfondi, celui-ci vous adressera au spécialiste le plus approprié.

Agissez dès maintenant. Les sources de stress ne vont aller qu'en augmentant.
Un système nerveux en bonne santé est la meilleure armure pour s'en protéger.

En éliminant les interférences nerveuses le long de la colonne, le docteur en Chiropractic dote l'organisme d'une résistance optimale face au stress.

Fermer

UN CENTRE AU COEUR DE PARIS

Le Centre Chiropractic de la Colonne Vertébrale est situé dans le 7ème arrondissement,
entre la tour Eiffel et l'esplanade des Invalides au 119, rue de l'université 75007 Paris.
Vous y recevrez un accueil à la fois professionnel et chaleureux.

Chiropractic Biophysics France